08 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

Jour 3

Tôt le matin

J’ai cogité une bonne partie de la nuit à propos du comportement de René, j’ai décidé d’aller en parler à mon supérieur direct.

Le soir

Comme prévu, avant d’entamer ma première journée de travail sur le projet, je suis allé voir mon chef pour lui parler de René. Il m’a confié que René avait postulé pour mon poste, qu’il semblait persuadé d’obtenir. En effet, Hugues, mon prédécesseur et lui étaient très bon amis.
J’ai décidé d’envoyer un mail à Hugues plus tard dans la journée pour savoir comment aborder ce problème. J’ai rejoint le reste de mon équipe qui m’attendait déjà presque au complet pour un briefing en salle de réunion. Tout le monde était là, sauf René. J’ai décidé d’attendre quelques minutes son arrivée, mais ne le voyant pas arriver j’ai demandé l’attention de tous pour commencer. L’équipe semblait assez réceptive à mes propositions, tout le monde semblait à l’aise avec le travail que je demandais jusqu’à ce qu’arrive René, d’un pas lourd et d’une mauvaise humeur palpable. A peine assis, il s’est mis à rejeter chacune de mes idées, entraînant avec lui ses collègues. Face à une opposition unanime, je leur ai demandé de me proposer leurs idées. Tout le monde a réagi au quart de tour. Malgré le côté négatif de la situation, cela m’a permis de cerner mieux le caractère de chacun. D’une part, une immense tension entre Jeanne et Gérard qui semblait, au-delà du projet et du travail, être animée par une envie de rabaisser l’autre. Bertrand semblait exténué et soupirait sans un mot. Marcel tentait de faire entendre son opinion en criant, tandis que Sylvie essayait vainement de retrouver le calme. Martine et Pierre restait de marbre, droits sur leur siège, un peu gênés.
René quant à lui ne cherchait pas à camoufler une certaine satisfaction, affichant un petit sourire narquois.
J’ai mis fin à la réunion en renvoyant chacun dans son bureau afin de réfléchir individuellement à une proposition d’organisation et de me rendre une « fiche idée » et j’ai demandé à René de s’entretenir avec moi.
Je lui ai parlé de mon ressenti vis-à-vis de son attitude en lui demandant si il y avait un problème. Il m’a répondu qu’il n’y avait pas de problème de son côté, qu’il avait simplement donné son avis en tant que doyen de l’équipe. « Face à la mauvaise foi, y’a qu’le mépris ! »

Finalement vers midi on a enfin pu mettre en commun nos idées et élaborer une stratégie et tout le monde est parti travailler jusqu’au soir.

Cette journée était une des plus pénible de ma vie, j’ai vraiment hâte d’être le week-end.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Aidefinancierepourtous |
Net Money Mania |
Lesrachatsdecredits |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Argentmoneyy
| Courtage en crédits
| Restons ouverts - Eliska KR...